Poulet avec canjiquinha de maïs

(0) - Évaluer

La canjiquinha, également appelée au Brésil xerém, quirera ou péla égua, est tout simplement du maïs trituré grossièrement avec une granulation qui lui permet de ne pas passer par les trous d’une passoire.

Cette recette est rustique, bon marché et très réconfortante. Ainsi, c’est le repas parfait pour des jours plus froids.

Lors de sa cuisson, ce plat dégage un délicieux arôme qui va embaumer toute votre maison ! Alors, vous compterez les minutes pour qu’il soit prêt à déguster, tellement son odeur nous ouvre déjà l’appétit.

La canjiquinha est typique de Minas Gerais, un état au sud-est du Brésil. Toutefois, cet ingrédient est également apprécié dans plusieurs autres états du Brésil, y compris l’Espirito Santo (connue comme péla égua) et les états du nord-est où ses habitants l’appellent xerém.

La canjiquinha est riche en acide folique, en fibres (aidant à réguler le diabète et l’intestin) et en vitamines B. Elle est également une source de glucides, de protéines et elle aide à prévenir des maladies cardiovasculaires comme le cholestérol.

Votre plat avec de la canjiquinha peut être fait à base de poulet, porc (avec les côtes c’est une merveille) ou bœuf.

Bon appétit !

20 minutes
25 minutes
4 à 6 portions
Moyen

Ingrédients

  • 3 c à s d’huile (approximativement)
  • 1 filet d’huile d’olive
  • 1 kg de morceaux de poulet de votre préférence
  • sel
  • 4 baies moulues
  • colorífico (colorant naturel au roucou) Acheter
  • origan
  • 100g de lardons fumés
  • 1 oignon coupé en petits cubes
  • 1 tomate coupée en petits cubes
  • 3 gousses d’ail émincées
  • ciboulette (ou oignons verts) émincée
  • coriandre émincée
  • 1 tasse de 25 cl de canjiquinha (environ 210g) Acheter
  • 1 à 1,2 litre d’eau bouillante
  • piment fort (optionnel)

Préparation

  1. Assaisonnez votre poulet avec du sel, des 4 baies, du colorífico, de l’origan et 1 filet d’huile d’olive.
  2. Versez la canjiquinha dans un bol et lavez-la 3 fois (voir photo). Il suffit de remplir le bol d’eau, mélanger doucement avec vos doigts et enlever l’eau sans laisser la canjiquinha tomber dans l’évier. Répétez 3 fois cette étape. P.S.: Je n’aime pas trop utiliser une passoire, car même si la canjiquinha ne va pas passer par les trous, elle va facilement s’y coincer. Alors, je préfère la laver comme ça. Mettez-la de côté pour le moment.
  3. Dans une cocotte minute, chauffez l’huile et faites frire le poulet. Quand il commence à être un peu doré, ajoutez-y les lardons et faites frire pendant quelques minutes.
  4. Ensuite, ajoutez l’oignon, l’ail, la tomate et la ciboulette (ou oignons verts). Faites revenir le tout et quand le poulet commence à avoir une jolie couleur, versez-y la canjiquinha égouttée. Mélangez le tout très bien et versez-y de l’eau chaude dans le but de bien recouvrir le tout. Mélangez très bien.
  5. Fermez la cocotte minute et laissez le tout cuire à feu moyen vers fort pendant 10 à 15 minutes. Baissez le feu et laissez cuire pendant 10 à 15 autres minutes. Pour moi, 25 minutes ont été suffisantes pour que les grains de canjiquinha ne soient plus durs. Toutefois, il faut vraiment goûter et voir s’il manque encore quelques minutes de cuisson ou pas. Attention en ouvrant votre cocotte minute ! N’oubliez pas de bien enlever la vapeur d’abord.
  6. Si la canjiquinha est déjà bien cuite, ajoutez la coriandre (quantité selon votre goût) et, si vous aimez, du piment de votre préférence. Aussi, n’oubliez pas de corriger le sel selon votre goût.

Servez bien chaud !

Bonne dégustation.

Les astuces du chef

1. Vous pouvez assaisonner la canjiquinha selon votre goût. Vous pouvez utiliser du curry, des cubes de volaille, du Sazón Sabor do Nordeste qui est un délice, du piment biquinho, du piment malagueta, etc.

2. Ce plat a besoin de beaucoup de sauce. Alors, vous devez ajouter pas mal d’eau, surtout pour que ça ne colle pas au fond de la cocotte minute pendant la cuisson, car la canjiquinha gonfle bien et, du coup, elle absorbe l’eau très rapidement. Au besoin, vous pouvez ajouter de l’eau pendant la cuisson si jamais vous ouvrez la cocotte pour vérifier.

3. Si la canjiquinha n’a pas assez d’eau, elle va coller au fond de la casserole et, surtout, elle ne deviendra pas crémeuse. Ça sera plutôt comme une pâte épaisse, ce qui n’est pas une texture agréable.

Connectez-vous à votre compte pour ajouter des recettes à vos favoris
Évaluez cette recette